Celticismes. Les Gaulois et nous.

Nos ancêtres parlaient-ils gaulois ? A cette question simple, dont la réponse paraît évidente selon que l'on parle breton ou français, Francis Favereau, grand spécialiste de la lexicologie bretonne, répond par une étude foisonnante. Les langues dites néoceltiques : breton, gallois, gaélique, à la lumière des dernières découvertes, continuent largement le celtique antique, donc le gaulois. Loin d'avoir totalement disparu, la langue de nos ancêtres a essaimé dans de nombreuses langues parlées aujourd'hui ; en tout premier lieu, dans ces langues néoceltiques, mais aussi dans la langue française et dans d'autres langues européennes. Cette étude de mots gaulois, classés par thèmes, nous invite à une odyssée parmi les langues anciennes : latin, grec, galate... ; elle nous éclaire sur d'innombrables toponymes et patronymes à travers la France et l'Europe, nous montre que les mots d'origine gauloise n'ont pas disparu et font toujours partie des langues que nous parlons aujourd'hui. Très nombreux en breton, ils existent aussi en français, bien plus qu'on ne le pensait. Nous devons être conscients de cet héritage.

FAVEREAU Francis. Morlaix. 2017. (16 x 24). 381 p., et XXIV planches couleur, broché.
ref. 21735 - prix : 25,00 €