Balzac & Grandville. Une fantaisie mordante.

1829 : Balzac se lance dans le journalisme et Grandville connaît le succès avec Les Métamorphoses du jour, un album d'estampes. Le romancier et le dessinateur travaillent ensemble pendant deux ans à la mutation de la presse.

1830 : Louis-Philippe accède au trône. La liberté d'expression devient presque totale et Granville, ardent républicain, fournit aux journaux des caricatures politiques. Balzac est l'un des premiers à pressentir leur pouvoir subversif.

1835 : la censure rétablie, Grandville se reconvertit dans l'illustration. Au crayon, comme Balzac à la plume dans La Comédie humaine, il dissèque la société de son temps.

Dans un dialogue réjouissant entre les dessins de Grandville, dont la fantaisie et l'imagination sont mises au service de son combat, et les articles de Balzac, drôles et incisifs, cet ouvrage très documenté et richement illustré nous plonge au coeur du XIXe siècle et nous invite à questionner le nôtre. La répartition des impôts, la liberté de la presse, le rôle des médias, la place de l'artiste... Caricatures d'hier, thèmes d'aujourd'hui ?

GAGNEUX Yves. Paris. 2019. (27 x 24). 159 p., broché à rabats.
ref. 22079 - ISBN : 9782759604289 - prix : 29,90 €