Carthage. Archéologie et histoire d'une métropole méditerranéenne 814 avant J.-C - 1270 après J.-C.

Histoire et archéologie d'une métropole méditerranéenne814 avant J. -C. - 1270 après J. -C. L'histoire de toutes les grandes cités mêle la gloire et la douleur. Mais Carthage, juchée sur son promontoire africain, semble vivre avec plus d'intensité encore ses aventures et ses renaissances. Sa destruction par les Romains en 146 avant J. -C. , condamnation définitive, n'empêcha pas les maisons à demi ruinées d'être relevées un siècle plus tard, les hommes de se battre et le commerce de prospérer de nouveau.
Fondée par les Phéniciens en 814 et rasée par les souverains hafsides, après l'expédition de Saint-Louis en 1270, elle fut l'une des grandes villes antiques, sans doute millionnaire, rivale de Rome, capitale de l'Africa, égale d'Alexandrie ou d'Antioche. Aujourd'hui encore, ses vestiges recouverts par l'extension sans fin de Tunis paraissent toujours porter l'aura singulière de la métropole antique.
Samir Aounallah nous offre ici une synthèse unique, la plus complète et la plus informée à ce jour, sur ce joyau de notre patrimoine mondial, embrassant l'histoire et l'archéologie depuis le mythe de fondation par une femme, Elissa, jusqu'aux périodes vandales et byzantines. Jean-Claude Golvin, directeur de collection, donne à ce volume quatre restitutions virtuoses, alliant esthétique et précision archéologique.

 

AOUNALLAH Samir. Paris. 2020. (16 x 23). 239 p., broché.
ref. 23179 - ISBN : 9782271134714 - prix : 29,00 €